[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Web Creator] [LMSOFT]
Lundi 1er février 1982

▪ Rejet d’une motion demandant au Gouvernement d’intervenir auprès du Conseil fédéral pour qu’il revienne sur son arrêté concernant l’heure d’été.
  
Lundi 8 février 1982

▪ Rejet d’une motion chargeant le Conseil exécutif de renoncer à la construction de la centrale nucléaire de Graben.
  
Mardi 9 février 1982

▪ Rejet d’une motion demandant une augmentation du salaire réel pour les classes inférieures du personnel de l’Etat.
  
Mercredi 10 février 1982

▪ Approbation d’une motion demandant au Conseil exécutif d’intervenir auprès de la Banque cantonale et de la Caisse hypothécaire afin que la hausse des taux agendée pour le 1er mars 1982 ne soir pas appliquée.
  
Jeudi 11 février 1982

▪ Adoption d’une motion préconisant de nouvelles mesures d’aide en faveur de l’économie de la région de Bienne et du Jura bernois.
  
Mardi 16 février 1982

▪ Approbation, en deuxième lecture, de la loi sur l’université.
  
Mercredi 17 février 1982

▪ Abrogation de l’arrêté instituant des cours ménagers obligatoires.
  
Lundi 7 juin 1982

▪ Paul Gfeller est élu président du Grand Conseil. Henri Sommer est élu président du Conseil exécutif.
  
Mercredi 1er septembre 1982

▪ Adoption, en première lecture, d’une modification du code de procédure pénale, rendue nécessaire par l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi fédérale sur l’entraide internationale.
  
Jeudi 2 septembre 1982

▪ Adoption d’un décret consentant un allègement fiscal de 7 % destiné à alléger les effets de la progression à froid.
  
Mercredi 8 septembre 1982

▪ Adoption de trois motions invitant le Gouvernement à tirer les conséquences du refus, le 6 juin dernier, par le peuple, d’harmoniser le début de l’année scolaire et de le fixer à la fin de l’été.
  
Jeudi 9 septembre 1982

▪ Renvoi du projet de loi sur l’école enfantine.
  
Lundi 13 septembre 1982

▪ Adoption d’une motion visant à prévoir une réglementation pour faire bénéficier les communes appliquant des programmes de création d’emplois de la solidarité des communes non touchées par la crise.

▪ Adoption d’une motion priant le Conseil exécutif d’intervenir auprès des instances compétentes afin de sauvegarder dans la mesure du possible des emplois dans la région Bienne-Jura bernois en faisant allusion à de potentielles commandes de la par des Chemins de fer fédéraux, des Postes et télécommunications, de Swissair et de la défense nationale.
  
Lundi 8 novembre 1982

▪ Adoption d’une motion demandant une modification de la loi sur les droits politiques dans le but de mieux prendre en compte la volonté des électeurs dans chaque cercle électoral.
  
Mercredi 10 novembre 1982

▪ Approbation des nouvelles dispositions sur le traitement des fonctionnaires conduisant à une hausse du salaire réel de 0,8 %.
  
Mardi 16 novembre 1982

▪ Octroi de mesures spéciales devisées à 4 millions de francs en faveur de la région horlogère.
  
Jeudi 18 novembre 1982

▪ Adoption d’une modification de la loi sur les communes créant les conditions nécessaires pour l’introduction facultative du droit de vote à 18 ans sur le plan communal.
  
Mercredi 15 décembre 1982

▪ Rejet d’une restriction de l’influence du canton en matière de jardins d’enfants, suite au renvoi du projet de loi sur l’école enfantine.
  
 
_______________________________________________________________________________________________________________________________________
© Chronologie de Bienne, du canton du Jura et du Jura bernois - Mai 2014


  
www.bijube.ch

Chronique
de Bienne, du canton du Jura
et du Jura bernois

Les principales décisions du Grand Conseil bernois en 1982